16/01/2007

TOUT SUR LE PERSAN

Description générale
Le Persan est une race de chats à poil long créée par les éleveurs anglais à la fin du XIXe siècle à partir de croisements entre des chats angoras venus d’Orient et des chats anglais à poil court.
Aujourd’hui, c’est un chat rond et massif, musclé et puissant, avec une expression très douce donnée par ses grands yeux ronds. Sa fourrure, la plus longue de tous les chats de race, est soyeuse, souple et dense.
Il est calme et facile à manipuler.
Tête : ronde et massive, la tête a un crâne large formant un dôme. La face est ronde avec une expression douce et une ossature bien arrondie. Les joues sont larges et puissantes, avec des pommettes proéminentes et pleines. De profil, le front, le nez et le menton sont alignés sur un même plan vertical.
Nez : il est presque aussi large que long, avec des narines suffisamment ouvertes pour que la respiration se fasse naturellement. Le stop bien marqué et profond doit être placé entre les yeux, idéalement au milieu, jamais plus haut que la ligne supérieure des yeux et jamais plus bas que la ligne inférieure.
Museau : il doit être rond, large et plein, témoignant d’une parfaite occlusion des mâchoires.
Yeux : ronds, grands et bien espacés l’un de l’autre, les yeux ont une expression douce. La couleur, qui est la plus intense possible, doit être en accord avec celle de la robe.
Oreilles : presque rondes, pas trop ouvertes à la base, les oreilles sont petites et bien espacées l’une de l’autre, placées de manière à respecter l’arrondi de la tête. L’intérieur des oreilles est bien fourni.
Encolure : épaisse et massive, l’encolure est courte, la tête paraissant encastrée dans les épaules.
Corps : cobby, le corps est de taille moyenne à grande, bas sur pattes, avec des épaules et des hanches arrondies et de même largeur. Le dos est droit. La poitrine est large et profonde. La cage thoracique et l’abdomen sont bien arrondis. Le chat doit être bien musclé sans obésité évidente.
Pattes : courtes, robustes et fortes, les pattes sont bien droites.
Pieds : grands, ronds et bien fermes, avec des doigts fermés.
Queue : courte, mais en proportion avec la longueur du corps, la queue est droite et très fournie.
Robe et texture : longue sur tout le corps, y compris les épaules, la fourrure est dense, fine et soyeuse. Un sous-poil abondant donne du volume à l’ensemble. La collerette, qui est très développée, se poursuit jusqu’entre les pattes avant et sous le ventre.
La queue est très fournie.
Des variations saisonnières sont acceptées.

11:45 Écrit par Mes CHATS de RACE dans RACES de CHATS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/11/2006

Description de L'ORIENTAL

Description générale
Variété pleinement colorée du Siamois, l’Oriental est un chat à poil court, longiligne, élégant, svelte et bien musclé. Combinant harmonieusement une ossature fine et une musculature souple et ferme, c’est un chat athlétique aux lignes fluides. Son corps se révèle d’une densité étonnante quand on le manipule. Sa robe fine et couchée accentue sa silhouette élégante. La tête forme un triangle allongé. Les oreilles, grandes et larges à la base, et les yeux placés en biais vers le nez en accentuent les lignes triangulaires. Le cou est long et délié. Le corps 1ong, tubulaire et haut sur pattes se termine par une queue longue et fine qui souligne l’allure longiligne du chat.
L’Oriental doit être parfaitement équilibré, l’harmonie générale ne devant pas être altérée par la présence d’une caractéristique morphologique extrême isolée.
Doté d’une forte personnalité, l’Oriental est vif et bavard.

Tête : de face, la tête, de taille moyenne, est longue et triangulaire. Le crâne et le front sont plats ou légèrement arrondis.
On accepte trois types de profil : parfaitement droit, légèrement convexe ou en deux plans, le plan du front prolongeant le plan du nez sans cassure.
Les joues sont plates. Des bajoues sont autorisées chez les mâles adultes.

Museau : de face, le nez s’inscrit dans le triangle de la tête, sans pinch. L’extrémité du nez ne doit pas être étroite. De profil, le nez est long et droit.
Les mâchoires sont moyennes. Le menton est ferme, en ligne avec le bout du nez.

Yeux : de taille moyenne, les yeux sont de forme orientale. En amande et bien espacés, ils sont inclinés vers le nez, en harmonie avec le triangle de la tête. Leur couleur est du vert le plus intense possible. Les yeux impairs (vert et bleu) sont acceptés chez les particolores. Les yeux impairs et les yeux bleus sont acceptés chez les Orientaux blancs.

Oreilles : grandes, larges à la base, bien espacées, les oreilles prolongent le triangle de la tête.

Encolure : longue, fine et élégante, l’encolure dégage bien la tête des épaules.

Corps : de type oriental et de taille moyenne, le corps est long, tubulaire et ferme. Il est athlétique,  avec une musculature ferme, souple et sèche. Les épaules et les hanches sont de même largeur. L’ossature est fine.

Queue : en forme de fouet, la queue longue et fine se termine en pointe. Elle est en harmonie avec la longueur du corps et la hauteur des pattes.

Pattes : longues et fines, elles sont en harmonie avec la longueur du corps. Leur ossature est fine et leur musculature ferme et sèche.

Pieds : ils sont ovales et petits.

Robe : très courte, très serrée, lustrée, la fourrure est bien couchée sur le corps. La texture en est fine et soyeuse. L’Oriental variant (issu d’un Mandarin ou d’un Balinais) a une fourrure plus longue et une texture plus « mousseuse ».

Condition : Ni gras ni maigre, sa finesse ne doit pas être confondue avec de la maigreur.

01:48 Écrit par Mes CHATS de RACE dans RACES de CHATS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/10/2006

 TOUT SUR LE SACRE DE BIRMANIE

 

Description générale
Le Sacré de Birmanie, appelé aussi Birman, est une race qui a été créée en France au début du XXe siècle à partir d’un croisement entre un Persan et un Siamois ganté de blanc. Toutefois, de nombreuses légendes courent sur son compte tant il fascine avec son regard bleu saphir, ses quatre pieds blancs et sa fourrure longue et douce
D’apparence imposante, ce chat colourpoint à poil mi-long est de taille moyenne à forte, avec une ossature lourde par rapport à sa taille.

Tête : de taille moyenne, la tête est forte. Vu de face, elle est large et arrondie. Vu de profil, elle est légèrement plus longue que large. Les joues sont pleines. Le front est légèrement arrondi. La ligne du profil se prolonge avec un changement de direction au niveau du nez. Moyennement long et large, sans stop, le nez est romain, c’est-à-dire busqué.

Museau : de longueur moyenne, le museau est large, sans pinch. Le menton est fort.

Yeux : grands, presque ronds, ils sont bien espacés l’un de l’autre et de la couleur bleue la plus intense possible.

Oreilles : presque aussi larges que hautes, les oreilles sont de taille moyenne à grande. Modérément espacées, elles ont un bout arrondi. L’intérieur est bien fourni.

Encolure : de taille moyenne, l’encolure est bien musclée.

Corps : de format long et substantiel, le Sacré de Birmanie a un corps moyennement long, massif avec un dos droit et régulier.

Pattes : de taille moyenne, avec une ossature robuste et une bonne musculature, les pattes sont en proportion avec le corps.

Pieds : grands, ronds et fermes.

Queue : de taille moyenne, la queue est proportionnée avec le corps.

23:06 Écrit par Mes CHATS de RACE dans RACES de CHATS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

06/09/2006

LE SOMALI

 

Description générale
Le Somali est la variété à poil mi-long de l’Abyssin C’est un chat d’apparence royale. De taille moyenne, les mâles sont proportionnellement plus grands que les femelles. Bien musclé, le Somali est élégant, souple et agile, mais du fait de la longueur de son poil, il peut paraître un peu plus lourd qu’il ne l’est en réalité. Sa robe tiquetée a une qualité qui réfléchit la lumière et le fait apparaître uni.

Tête : en forme de triangle adouci, la tête,  de face comme de profil, présente des contours arrondis sans aucune ligne droite. Le profil est une succession de courbes très douces : crâne légèrement arrondi, front bombé, légère déclivité concave entre le front et le nez, sans cassure. Le nez ne doit pas être trop long. La longueur de la tête doit être proportionnée au reste du corps. La tête est portée fièrement sur une encolure élégante.

Museau : de face comme de profil, le museau présente des contours légèrement arrondis. Il n’est ni pointu ni pinché Le menton est plein. Formant de douces courbes, il n’est ni fuyant ni projeté en avant. Des bajoues sont permises chez les mâles adultes.

Yeux : grands, les yeux sont brillants et expressifs. En forme d’amande, leur ouverture n’est ni orientale ni ronde. La couleur admise va du jaune au noisette en passant par le vert dans toutes les nuances à condition qu’elles soient  uniformes. Les yeux sont soulignés d’un trait de maquillage « à la Cléopâtre » de la couleur de base de la robe, lui-même entouré d’une zone de coloration plus claire. Au-dessus de chaque œil, une courte ligne verticale, comme un trait de crayon, coupe cette zone claire.

Oreilles : grandes, en alerte et modérément pointues, les oreilles sont en forme de coupe avec une base bien évasée. Pointées vers l’avant, elles sont placées comme si le chat « écoutait ». Les poils sur les oreilles sont courts et couchés, si possible avec du tipping. L’intérieur des oreilles est bien fourni.  L’empreinte de pouce typique des chats agoutis est souhaitée sur l’extérieur de l’oreille. Elle est plus visible chez les chats de couleur foncée que chez ceux de couleur claire.

Encolure : assez longue et gracieuse, l’encolure est  légèrement arquée.

Corps : de format foreign, le corps est moyennement long, souple et gracieux, avec une musculature bien développée. Il est ferme au toucher et élégant, jamais massif. La cage thoracique est légèrement arrondie, les côtes ne devant pas être plates.
Du fait de sa fourrure, le Somali apparaît souvent plus lourd que l’Abyssin.

Pattes : proportionnellement minces par rapport au corps, les pattes sont longues, bien musclées et droites.
L’ossature peut être un peu plus robuste que celle de l’Abyssin.

Pieds : petits, ovales et compacts. Debout, le Somali donne l'impression de se tenir sur la pointe des pieds.

Queue : assez épaisse à la base, la queue est relativement longue, tout en restant en proportion avec le corps. Elle est en panache.

Robe et texture : mi-longue, la robe est élastique au toucher, qualité que l’on nomme « résilience », brillante et fine. Assez couchée sur le corps, elle est plus courte sur les épaules et l'épine dorsale, s’allongeant graduellement sur les flancs. La collerette et les culottes sont bien fournies. Sans être laineux, le sous-poil participe à la spécificité de la robe du Somali, à la fois soyeuse et élastique.

Couleur et ticking : la couleur de la robe est une qualité essentielle du Somali. Elle ne doit en aucun cas être terne mais, au contraire, être la plus intense possible. La robe du Somali semble dotée à cet effet d’une qualité rayonnante qui renforce la chaleur de sa couleur. Le motif de la fourrure est génétiquement agouti ticked, c’est-à-dire que chaque poil présente une alternance de bandes claires et de bandes foncées, sauf sur les poils du ventre, de la poitrine, du cou et de l’intérieur des pattes qui ne sont pas tiquetés. La pigmentation de ces zones doit toutefois être homogène. Le Somali étant un chat tabby, ses patons, son menton et le haut de sa gorge sont d’une couleur plus claire, plutôt ivoire que blanche et jamais blanc pur. On remarquera une bande de couleur plus sombre sur l’épine dorsale et la queue, qui accentue le « look » sauvage du Somali. Des « semelles », c’est-à-dire une coloration plus foncée à l’arrière des pattes, sont appréciées.

16:55 Écrit par Mes CHATS de RACE dans RACES de CHATS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

18/01/2006

Le MANDARIN l'Oriental à poil long

 

Cet animal magnifique, version à poil mi-long de

l'Oriental à poil court, complète le quatuor des races Orientales.

Tout comme le Siamois, qui trouve chez le Balinais un cousin à poil mi-long.

L'Oriental à poil court rencontre son parent chez l'Oriental à poil long.

Ce dernier, dépourvu de sous-poil, s'orne d'un pelage qui tend à se coucher sur la peau.

En été, si l'on excepte sa queue touffue, il ressemble à son homologue à poil court.

De morphologie typiquement Orientale, ce spécimen allie les couleurs

traditionnelles des félins de l'Est à la robe soyeuse et à la queue fournie du harnais.

 

Un peu d'histoire:

 

En dépit des efforts des éleveurs pour contrôler les accouplements,

les chats créent toujours des surprises. En 1985, un Oriental à poil court et

un Balinais s'unirent pour produire une portée de chats Orientaux à poil mi-long soyeux.

Ces chatons étaient beaucoup trop jolis pour être ignorés : la race fut alors développée.

Elle est désormais reconnue par la T.I.C.A. et la C.E.A. comme dans le cas

des Orientaux à poil court, les associations adoptent des attitudes divergentes

quant au statut des spécimens de type Colourpoint.

On confond parfois ce chat avec l'Angora qu'on appela autrefois Oriental Longhair

en Amérique du Nord, bien que l'histoire et l'aspect de ces deux races soient bien distincts.

 

Cartes d'identité:

 

Date d'origine : 1985

Lieu d'origine : Amérique du Nord

Ascendance : Orientaux à poil court, Balinais

Croisements ultérieurs : Siamois, Balinais, Orientaux à poil court

Poids : 4.5 à 6 kg

Caractère : amical et curieux

 

Couleurs:

 

Chesnut (Chocolat)

En Amérique du Nord, les variétés d'Oriental à poil long reconnues

sont celles admises chez l'Oriental à poil court.

En Grande-Bretagne, chez les chats Orientaux, cette couleur est baptisée

"Havana" (Havane), tandis que chez les autres races elle porte le nom de "Chocolat".

La robe du Chesnut est d'un riche marron foncé, aux nuances

plus rouges que celles des autres chats couleur chocolat.

 

Chocolat Silver Tabby tiqueté

Les marques Tabby tiqueté doivent ëtre nettement lisibles sur la face,

les pattes et la queue; le cou s'orne d'au moins un collier.

Le "tipping" argenté dilue la couleur et le contraste entre le poil et

le sous-poil atténue celui qui existe entre les tiquetures et la couleur de fond.

 

 

20:24 Écrit par Mes CHATS de RACE dans RACES de CHATS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

09/11/2005

LE CHAT PERSAN COLOURPOINT

 

Le Persan Colourpoint est un "Siamois Mondain",

paré d'une longue robe et d'un regard limpide.

 

Les premiers croisements de Siamois et de chats domestiques à poils long eurent lieu en Suède, en 1924.

Vers 1930, deux généticiens Américains croisèrent des Persans avec des Siamois.

Le produit de ce croisement donna des chatons à poils court sans marques Siamoises.

Cependant, ces petits portaient les gènes poil long et siamois de leurs parents.

Ils engendrèrent, au bout de quelques générations, des Persans Colourpoint.

La race s'appela Khmer en Allemagne, Himalaya aux Etats-Unis et Colourpoint en Angleterre.

Les Anglais sélectionnèrent le Persan Colourpoint pour lui donner l'apparence

sous laquelle nous le connaissons aujourd'hui.

 

SON CARACTERE: DOUX ET INTELLIGENT

Grâce à ses ancêtres, le Persan Colourpoint allie la douceur du Persan à la vivacité du Siamois.

On a coutume d'appeler les Persans des "chat canapés" parce qu'ils ne sont pas toujours très vifs.

Ce n'est pas le cas du Colourpoint qui sait parfaitement se faire comprendre.

Il a son petit quart d'heure de folie, surtout le soir, il joue et court partout.

Très expansif, il appelle son maître, en miaulant, pour qu'il partage ses jeux.

Si votre chatte Colourpoint attend des petits, il faudra rester à côté d'elle pour la mise bas.

La femelle a parfois du mal à couper le cordon ombilcal et à dégager ses petits du placenta.

Par ailleurs, le mâle n'est pas sexuellement précose! il faut qu'il se décide!

 

AU QUOTIDIEN...

Un entretien sérieux est nécessaire pour conserver la magnifique fourrure Colourpoint.

Il existe deux écoles: l'une préconise le brossage; l'autre recommande le bain.

Il semble que la mode soit de plus en plus en faveur du bain et du shampooing.

Cela, au grand regret du Colourpoint qui préfère la brosse au bain!

Pour éviter les miaulements de protestation, il faut habituer le chat dès son plus jeune âge à être baigné.

Les juges internationaux avouent que, dans les expositions, ils sont impressionnés par

le toilettage des Persans Colourpoint Français.

En effet, pas un poil de leur fourrure ne dépasse de l'autre!

Les bébés Colourpoint naissent tout blancs.

Les points apparaissent après quelques jours.

 

CARACTERISTIQUES

Pays d'Origine : Etats-Unis.

Ancêtres : Siamois et Persan.

Poils : long.

Corps : il est trapu et massif.

Tête : elle est ronde et large avec un nez court au stop prononcé.

Queue : elle est fournie avec des poils très longs.

Yeux : ronds et expressifs, ils sont d'un bleu intense.

Robe : elle est longue et dense, épaisse et brillante.

Les marques du Siamois sont localisées sur le museau,

les oreilles, les pattes et la queue.

Couleurs : le Seal Point et le Blue Point sont les couleurs de base,

mais il en existe plus de vingt variétés.

Race reconnue en : 1955



20:39 Écrit par Mes CHATS de RACE dans RACES de CHATS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

16/10/2005

LE MANDARIN

 

16:13 Écrit par Mes CHATS de RACE dans RACES de CHATS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/10/2005

 LE MAINE COON

LE MAINE COON

 

Voici une race AUTHENTIQUEMENT américaine issue des chats de ferme de

 l’Etat du Maine sur la côte nord-est des Etats-Unis.

Le Maine coon existait déjà il y a un siècle ; il remporta le premier prix à l’exposition

de Madison square Garden à New York en 1895 et concourait déjà depuis trente ans

à la foire annuelle de Skowhegan, dans le Maine.

Puis il connut une longue période de désintérêt et il fallut attendre 1953 pour voir

la création d’un club le défendre officiellement, et son retour à l’honneur.

Le Maine coon ne descend évidement pas de l’accouplement d’un chat de ferme et

d’un raton laveur (racoon en anglais), comme dit la légende.

Son origine serait plutôt à chercher du c^té de chats domestiques retournés à l’état sauvage

et ayant développé un corps plus robuste et une fourrure plus épaisse pour

 résister à la rigueur des hivers du Maine.

Le Maine coon est un chat robuste et musclé, d’assez grande taille; il s’agit

d’une des plus grandes races de chat domestique.

Sa poitrine puissante et son dos allongé lui donnent une silhouette rectangulaire.

Les pattes sont massives, terminées par de grands poils ronds.

La longue queue, large à la base, est effilée.

Le cou d’une longueur moyenne est particulièrement puissant chez le mâle.

La tête est légèrement moins large que longue, porte un museau carré, des joues relevées

et un menton ferme aligné avec une truffe et la lèvre supérieur.

Le museau est d’une largeur égale sur toute la longueur, avec un léger

décrochement vu de profil.

Les grandes oreilles sont longues, haut placées, larges à la base et garnies de plumets.

Les gros yeux ronds ont une ouverture un peu oblique dans l’alignement du bord

extérieur de l’oreille ; ils peuvent être verts, jaune d’or ou cuivre, bleus ou impairs

chez les sujets blancs.

La robe du Maine coon est très touffue, mais d’une texture souple et soyeuse.

Elle est imperméable et s’entretient facilement grâce à son sous-poil léger

recouvert de poils de couverture plus lourds et épais.

Elle est plus courte au niveau de la tête, du cou et des épaules et bien longue sous

le ventre, avec une culotte très étoffée et une abondante collorette à partir des oreilles.

Des touffes de poils garnissent les oreilles et les doigts ; la longue queue

déploie un épais panache.

IL faut quatre ans au Maine coon pour atteindre sa pleine maturité.

D’un tempérament facile, le Maine coon est joueur et reste un bon chasseur.

IL demande un brossage moins systématique que d’autres races à poils longs.

 

COULEURS ET MOTIFS

 

La plupart sont admis, sauf chocolat, lilas,  canelle et faon, et des motifs de type siamois




18:27 Écrit par Mes CHATS de RACE dans RACES de CHATS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/09/2005

LES SIAMOIS

 

UN SEIGNEUR BAVARD ET EXTRAVERTI QUI NAIT TOUT BLANC

Cette race très ancienne est représentée dans un manuscrit datant de 1350
et provenant d'Ayuthia, alors capitale du Siam, la Thaïlande d'aujourd'hui.
Il faut également noter que le naturaliste allemand Pallas a décrit, au début du XIXème siècle,
des chats blancs avec des extrémités sombre en Asie centrale.
Au Siam, il était réservé à la famille royale et gardé soigneusement dans le palais royal.
Cependant, deux Siamois, d'origine inconnue, ont été présentés avec succès
au Crystal Palace de Londres en 1871.
En 1884, Sir Owen Gould, consul d'Angleterre à Bangkok, obtient le couple Pho et Mia
qu'il ramène dans son pays et dont sa soeur, Mme Veley, prit soin.
Du mariage de Pho et de Mia naquirent les premiers champions couronnés en 1885.
La même année, Auguste Pavie, diplomate, rapporta également deux sujets de Bangkok en France.
Ils avaient été offerts au Jardin des Plantes par M. Paire, ministre résudant de France au Siam.
Toujours à Paris, en 1893, M. Oustalet, professeur au Muséum d'histoire naturelle, rédigea
une communication relative aux "Chats du Siam" ramenés par la belle-fille du président Carnot.

En 1889, H. Weir publie "Our Cats and all about them" dont un chapitre traite du Siamois.
Le premier standard fut établi par le G. C. C. F. en 1892.
Le premier club de race, le Siamese Cat Club, fut créé en Angleterre en 1901.
Le Siamois "Royal" débutait une belle carrière.
En 1890, introduction des premiers Siamois aux Etats Unis.
Le Siamois a joui dune très grande popularité depuis 1920.

La morphologie actuelle de ce chat est bien éloignée du type d'origine, qui était plus massif, plus rond.
Un Strabisme, une queue nouée et même les yeux verts étaient admis.
Depuis, la sélection guidée par une certaine esthétique a affiné ses traits.
La tête est devenue triangulaire, la queue sans noeud et donc plus longue,
et le strabisme a été, en partie éliminé.

Aspect général

Chat de taille moyenne, longiligne, de type Oriental, svelte, élégant, souple et bien musclé.
Poids : 2,5 à 5,5 kg.

Caractère et particularité

Le Siamois, Prince des Chats" (F. Méry), est peut-être le plus extraverti de nos chats domestiques.
D'un tempérament volcanique, c'est-à-dire imprévisible, doté d'un caractère très affirmé,
il peut-être excessif en tout. Ce n'est pas un placide, un calme.
Si on veut une vraie présence, il est parfait. Cet hypersensible, ce grand émotif adore la compagnie.
Il a horreur de la solitude et ne supporte pas l'ondifférence. Si on le néglige, il déprime.
De toute façon, il harcèle son maître de sa voix souvent forte et rauque,
car c'est un grand "bavard", et il le suivra partout, pour qu'il s'occupe de lui.
Exclusif, très possessif, débordant d'affection, il peut se montrer jaloux.
Sociable, il aime jouer avec les enfants, mais n'apprécie pas toujours la compagnie de ses congénères.
Ce chat frileux aime le confort et donc la vie en appartement.
La puberté de la chatte est précose car dès le 5è mois peuvent apparaître les 1ère chaleurs
qui se suivent à peu près tous les 15 jours, sans repos sexuel en automne - hiver.
La prolificité est plutôt supérieure à la moyenne de l'espèce.
Les chatons, qui sont évidemment hyperactifs et intrépides devront être soigneusement éduqués.
L'entretien du pelage se résume à un ou deux brossage(s) par semaine.
Pour une exposition, un bain sera donné quelques jours avant.
 
 

 

17:49 Écrit par Mes CHATS de RACE dans RACES de CHATS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/09/2005

LES CHATS ORIENTAUX


 

Quand on parle de chats, l'adjectif "Oriental" ou "Foreign" chez les Britaniques

ne désigne pas forcément une race originaire de contrées exotiques,

mais une race de chats aux lignes élégantes et à l'ossature fine dont

le représentant le plus célèbre est sans doute le Siamois.

La conformation des chats Orientaux varie du type extrême du Siamois

contemporain à la silhouette parfaite du Korat.

Ces deux races sont arrivées un peu par hasard de Thailande, où elles existent

depuis longtemps, bien qu'il soit impossible de déterminer leur origine exacte.

Il existe une grande variété de chats Orientaux à poils courts, chaque race

s'étant développée suivant ses propres caractéristiques.

On observe des écarts importants, y compris entre des races qui

partagent la même origine.

En même temps, certaines distinctions reposent uniquement sur des variations de

 couleurs, enregistrées différemment suivant les associations félines à travers le monde.

On sait que de nouvelles couleurs sont créées par des croisements avec d'autres races

qui altèrent forcément le type original.

L'évolution du Havana Brown aux Etats-Unis est tout à fait représentative.

La lignée descend de chats importés de Grande-Bretagne en 1954,

mais elle a subi de telles modifications

qu'elle ne ressemble plus du tout à ses voisins Britaniques "Britist Havana",

considérés par les Américains comme des Orientaux de couleur châtaigne.

Le Burmese offre un autre exemple de divergence de part et d'autre de l'Atlantique,

entraînant l'établissement de différents standards.



21:00 Écrit par Mes CHATS de RACE dans RACES de CHATS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

03/09/2005

 LE BALINAIS (SIAMOIS A POILS LONGS)

 

Un espiègle svelte et soyeux, aux yeux d'un bleu intense.

 

Dans les années quarante, des éleveurs américains s'intéressèrent à des Siamois

qui naissaient avec une fourrure mi-longue.

On ignore si c'est le résultat dune mutation spontanée ou plutôt d’un croisement avec des Persans.

Auparavant, ces chatons à poils mi-longs étaient considérés comme sans valeur.

Après la Seconde Guerre mondiale, Marion Dorsey, en Californie, se mit à élever ces

« Longhair Siamese », Siamois à poils longs, ou Balinais pour rappeler à la fois leur origine

asiatique et la grâce de leurs mouvements.

Ces Siamois à poils plutôt mi-longs furent exposés en 1955. Cette race est encore peu répandue en Europe.

 

Caractères et particularités :

 

Chat équilibré, actif, vif, joueur mais également calme.

Il est très sociable avec ses congénères et les chiens auxquels il a été habitué.

Doté d’une grande adaptabilité, les voyages ne lui posent pas de problèmes particulier.

Très affectueux, d’une sensibilité extrême, il est avide de caresses et peut se montrer

Un peu « pot de colle ». Il est bavard, mais son miaulement est doux.

Robuste, sportif, agile, aimant l’eau, chasseur, il devrait pouvoir disposer d’espace.

Son entretien est facile du fait de la quasi-absence de sous-poil.

Un brossage hebdomadaire suffit.

Lors de la mue qui est abondante, il sera quotidien.

Un bain lui sera donné une semaine avant l’exposition.

 

Aspect général :

 

Taille moyenne. Poids 2,5 à 5k.

Corps long, fin. Grâce, élégance.

Robe mi-longue ou longue.






21:59 Écrit par Mes CHATS de RACE dans RACES de CHATS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/08/2005

 Le chat vu par Plutarque





... le chat symbolise la lune à cause du pelage tacheté,

de l'activité nocturne et de la fécondité de cet animal :

on dit qu'il met au monde d'abord un petit, puis deux, trois,

quatre, cinq et qu'il en a ainsi un de plus à chaques fois,

jusqu'à sept, si bien qu'en tout, il mettrait au monde vingt-huit petits,

autant qu'il y a de jours dans une lunaison.

Cela peut n'être qu'une fable : mais la pupille de l'oeil du chat

semble bien s'arrondir et se dilater à la pleine lune, rétrécir et

se contracter pendant le décours de cet astre.

 

Plutarque

extrait de Isis et Osiris























00:16 Écrit par Mes CHATS de RACE dans RACES de CHATS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/08/2005

CHATS DES FORETS NORVEGIENNES

Un tranquille sauvage à la fourrure longue et épaisse.

Ce chat existe depuis longtemps dans toute la Scandinavie.

De nombreuses légendes décrivent un grand chat à queue longue et épaisse.

Thor, le plus puissant des dieux, ne serait pas arrivé à le soulever.

Freya (ou Freyja), la déesses de l'amour et de la fécondité, conduisit un char tiré par des chats.

La Norvège est le pays d'origine de ce "chat-fée". Mais les Vikings, au VIIIe siècle, auraient ramené d'Asie Mineure (Caucase, Anatolie...) des félins pour chasser les rats qui infestaient leurs drakkars?

Des tribus d'Europe centrale ou d'Asie, repliées en Scandinavie, avant le Moyen-Age, auraient-elles également introduit des chats?

Face au climat très rigoureux de cette région, ces chats venus d'ailleurs, vivant à l'état sauvage, doivent développer

 une épaisse fourrure double, isolante, imperméable. Leur poids et leur taille augmentent.

Ce Chat des Bois deviendra progressivement un chat de ferme.

Vers 1930, des éleveurs norvégiens débutent un programme de sélection afin de conserver cet animal

et d'allier la rusticité à la beauté de sa fourrure. Des sujets sont présentés en exposition à Oslo.

La race est reconnue en 1972. Un club de race et un premier standard voient le jour en 1975.

Les premiers sujets sont arrivés en Allemagne et aux Etats-Unis en 1979, en Grande-Bretagne en 1980, puis la France en 1982.

La Suède possède la plus grande population de Norvégiens. Ce chat remporte un très grand succès dans les expositions.

Son aspect sauvage, sa beauté naturelle, sa robustesse sont très appréciés.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

Caractère et particularités

 

Ce chat équilibré, calme, peu miauleur, indépendant, a une forte personnalité.

Réservé, solitaire, aimant la tranquillité, il est affectueux et très attaché à son maître.

Robuste, rustique, vif, parfaitement adapté au froid, la vie en plein air lui permet de révéler

ses instincts de chasseur et assure la qualité et l'aspect laineux de sa fourrure.

Il faut cependant noter que le soleil peut faire apparaître des reflets marron sur sa robe.

Il n'atteint sa maturité qu'à l'âge de 2 à 3 ans. La mue est importante.

Quand à son entretien, un étrillage hebdomadaire est nécessaire pour sa fourrure laineuse.

 

Aspect général

Taille moyenne à grande?

Poids : 3 kg à 7,5 kg.

Médioligne. Les mâles sont plus grands et

plus massifs que les femelles.

Impression de solidité, de puissance. Expression douce et souriante.



01:48 Écrit par Mes CHATS de RACE dans RACES de CHATS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/08/2005

LES CORNISH REX

Un acrobate frisotté, joueur et sociable.

 

Le premier chat Cornish Rex, un mâle baptisé Kallibunker, fils de Serena, chatte de maison tricolore,

est né en 1950 dans la ferme des Ennismore près de Bodmin, dans les Cornouailles, d'où le nom de Cornish.
Son poil frisé rappelle le pelage du lapin Rex apparu dans une ferme française en 1919.
Afin de conserver cette mutation de type récessif, on combina une forte consanguinité et
des croisements avec des siamois, des British Shortair et des Burmes.

En 1967, le Cornish Rex était officiellement reconnu en Angleterre.
Le Professeur E. Letard introduisit en France, en 1960 un couple de chats Rex provenant d'Allemagne.
Seul le mâle Marco, noir aux yeux Verts, survécut au voyage.
Il s'accoupla à une femelle Burmese. Les chatons étaient noir et jarreux,
ce qui prouvait bien le carctère récessif de cette mutation.
Letard croisa les métis entre eux et obtint en 1962 un mâle Rex, Lisko, ancêtre de la souche française de Rex.

Aux Etats-Unis, un programme d'élevage débuta en 1957.
Des croisements avec des Siamois et des Orientaux aboutirent à un type léger, à tête ovoïde
alors que le Cornish Rex de type anglais est plus lourd et sa tête plus triangulaire que longue.
Cette race est très appréciée aux Etats-Unis et en Europe

 

.....................................................................................

 

Caractère et particularités

 

C'est un chat vif, remuant, acrobate, très joueur, voire excentrique.

Toujours de bonne humeur, il est sociable avec ses congénères et les chiens.

Il déteste la solitude. Très affectueux, sensible, c'est un tendre compagnon.

Sa voix est perçante. Il vit bien en appartement, d'autant plus qu'il est frileux.

Les femelles ont des chaleurs fréquentes et une bonne prolificité.

Leur appétit est phénoménal et le développement des chatons est rapide.

Pour leur entretien, un brossage hebdomadaire convient. Il n'y a pratiquement pas de mue.

 

Aspect général

 

Taille moyenne. Type longiligne.

Poids : 2,5 à 4,5 kg. Dos arqué.

Ossature fine à très fine. Poils frisé.
...............................................................................................................................



































15:28 Écrit par Mes CHATS de RACE dans RACES de CHATS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |